Adoption de Fleur:               Un sauvetage pas comme les autres et surtout une grande histoire d'amour!

   L'aventure de Fleur c'est l'histoire du sauvetage d'une petite chatte de la rue en bien piètre état, comme il y en a beaucoup en période estivale. Un chaton parmi bien d'autres pour qui le destin semble tout tracé, et qui statistiquement a très peu de chances de s'en sortir.

 

   Mais voilà, pour cette petite chanceuse - et battante! - le destin en a décidé autrement.

 

   Sa chance: un bénévole de l'association qui, lors de son travail, passe par hasard dans un pavillon insalubre, et dans le jardin une dizaine de chat errants de tous âges, comprenant plusieurs chatons dans des états déplorables.  Le coryza est déjà passé par là, et on voit bien sur plusieurs chats/chatons les traces avancées de la maladie: nez qui coulent, yeux collés, respirations asthmatiques,...

 

   Impossible de prendre en charge tout ce monde hélas. Mais une petite créature blanche, à l’œil gauche collé et au poil très sale, retient l'attention du bénévole. Elle semble être parmi les plus touchées.  

Le premier jour dans son panier de capture
Le premier jour dans son panier de capture
Son œil gauche qui peine à s'ouvrir...
Son œil gauche qui peine à s'ouvrir...

   Vient alors la décision de la trapper afin de tenter de la sauver... S'il n'est pas trop tard!

   La capture fut assez facile, même si cette crevette se débat comme un petit diable. Et direction sa première visite chez le véto. On précise bien première, car elle en verra beaucoup beaucoup d'autres...

 

   Premier examen: coryza, puces,... trop jeune et malade pour être vermifugée.

 

   Commence alors la première difficulté des bénévoles: où mettre cette petite puce? (appelée alors Fleur à cause de cette tâche foncée sur son flanc gauche qui ressemble à une fleur)

    Elle est malade et doit de ce fait être mise en quarantaine. Mais voilà, c'est l'été, le refuge est bondé et aucune place de disponible.

 

    Seule solution: au domicile personnel des bénévoles (qui devront se créer des zones d'isolement car possédant plusieurs chats). Ce sera une difficulté supplémentaire  car ayant tous de petits appartements déjà bien surchargés. Chacun fera avec les moyens du bord: salle de bain, toilettes, chambre,...

Sa première isolation dans une petite SDB...
Sa première isolation dans une petite SDB...
Bien que supportant peu l'enfermement elle a heureusement bon appétit...
Bien que supportant peu l'enfermement elle a heureusement bon appétit...

   Et les semaines s’enchaîneront comme ça. Passant de bénévoles en bénévoles qui s'organiseront en fonction de leur travail et leurs vacances. 

 

   Fleur semble animée d'une force de vivre énorme, et c'est heureux, car les complications arriveront avec un coryza très virulent. Sa santé extrêmement fragile demande des soins constants.

   Mais elle sera sauvée in extremis grâce à une femme formidable, qui la prend pendant les 15 premiers jours (les plus cruciaux) et qui ira jusqu'à la nourrir, plutôt à la gaver, à la seringue. Puisque Fleur refuse de s'alimenter seule, son nez bouché l'empêchant de sentir ses aliments elle ne mange plus. Petit à petit Fleur prend du poids, et grâce à des séances d'inhalations tous les jours, son nez se débouche et elle commence à se nourrir toute seule, avec un appétit qui, depuis, ne s'est pas démenti!

  

   Affaiblie à l'extrême, elle repoussera pourtant la maladie... et elle reprendra peu à peu du poil de la bête. Fleur continue de se battre et remonte  la pente...

 

  Chacun y mettra de son énergie et de sa poche (car l'association ne peut nullement assumer de tels frais pour un seul chat hélas). Mais cette petite puce nous fait tous craquer les uns après les autres, et c'est avec entrain malgré les difficultés logistiques que cela créé que nous prenons le relais.  


   Mais alors que  nous pensions que les choses s' amélioraient et qu'elle pourrait enfin se mélanger aux autres chats... Patatras! Fleur a la teigne!

 

   Beaucoup moins grave que le coryza certes, car non mortel, mais par contre beaucoup plus contraignant. Un mois de traitement et d'isolement, car la teigne est très contagieuse, et aussi pour les humains!

 

   Procédure d'hygiène stricte pendant 4 longues semaines interminables. Pour le bénévole qui transforme sa maison en zones cloisonnées, mais aussi pour Fleur qui reste isolée des autres chats avec lesquels elle souhaiterait jouer. C'est dur pour tous. Elle qui ne comprends pas cet enfermement qui s'éternise, et pour  le bénévole c'est une contrainte énorme.

 

   Semaine après semaine la routine s'installe. Cette petite coquine guette le moindre bruit, et dès que la porte s'entrouvre, elle traverse en trombe la pièce pour tenter l'évasion, et surtout pour pouvoir se mêler aux autres chats de l'appartement.

   Elle est vraiment pleine de vie et joueuse, et c'est chaque fois un crève-cœur que de devoir la laisser seule enfermée à nouveau...    


    Arrive ENFIN le moment où elle est guérie!

 

   Elle est donc lâchée dans l'appartement où elle tente de se mêler aux autres chats. La finesse des chatons n'étant plus à démontrer, sa méthode consiste à leur sauter dessus! Inutile de préciser que cela est assez peu apprécié, d'autant que les chats en place ont déjà 6 et 8 ans, et qu'ils n'ont plus le même engouement pour le jeu.

 

   Mais notre petite puce ne se démonte pas, et malgré sa taille, c'est elle qui court après les autres chats qui ne savent plus comment s'en débarrasser. Elle n'a peur de rien! 

    

     Et son appétit est à la hauteur de son énergie. Elle dévore tout! On est obligé de

planquer les gamelles car sinon elle les vide toutes et ne laisse rien aux autres. Elle mange comme trois! Impossible aussi de laisser nos assiettes sans surveillance: elle chaparde tout ce qui traîne.

   Un vrai petit démon. Mais quelle joie de la voir ainsi cavaler, sauter,... après l'avoir vu si proche de la mort.

 

   Et maintenant reste un travail, et pas des moins facile... faire adopter notre Fleur.

   Mais qui voudra d'un chat avec un œil abîmé et qui est régulièrement enrhumé (coryza oblige)? Trouver un adoptant n'est déjà pas chose facile, alors quand en plus le chat est défiguré...


   Les bénévoles prennent alors l'initiative, et sur leurs deniers personnels, de tenter l'opération de son œil gauche. Elle est jeune. Sa croissance n'est pas terminée. Il y a beaucoup de chances pour pouvoir lui rendre un bel aspect .

   Re véto donc. Une spécialiste des yeux cette fois-ci. Elle l'examine. La vision n'est pas touchée. Deux opérations seront nécessaires...

   Notre petite Fleur continue à être courageuse. Elle est habituée à être soignée depuis son plus jeune âge. Elle en a pris son parti.

   Mais le résultat est à l'arrivée. Elle peut enfin ouvrir tout grand son œil et ressemble enfin à une minette normale... C'est d'ailleurs durant cette période que le hasard fait que nous rencontrons une personne cherchant une petite chatte blanche. On lui présente Fleur alors que celle-ci a encore des points de suture. C'est le coup de foudre! 


   L'histoire de Fleur ressemble à celle de centaines de chats que des associations, des bénévoles et des amoureux des animaux,... tentent avec tout leur cœur, leur temps et leurs maigres moyens financiers... de sauver.

   Toutes les histoires hélas ne se finissent pas toujours aussi bien et on peut dire que cette petite chatte a eu beaucoup de chance. Il en faut un minimum. Mais l'obstination et la persévérance permettent de franchir bien des obstacles. 

  Et quand on a la chance d'arriver au bout de toutes ces épreuves, il n'y a rien qui vous rende plus fier et heureux, que de voir cet animal que vous avez sauvé, mener une existence pleine de bonheur à recevoir... et à donner!

 

   NOUS TE SOUHAITONS UNE VIE PLEINE DE BONHEUR PETITE FLEUR !!!